07 juin 2006

La Bataille des Ardennes (Apéro-time n°2)

Ahuri par la leçon donnée par les Anciens, je ne peux rester de marbre face à ce clan que je viens de rejoindre (dans la limite de mes intérêts journalistiques, bien sûr).
M'interrogeant sur ce qui fait la maestria moto de notre maître, je prends place sur sa Virago pour me faire pénétrer par son Mojo.

pict17601


















C'est vraiment une expérience unique.

pict1762




















Jeune padawan, lui, pour se faire pardonner par sa jeune et jolie Moderne, l'a emmené faire un tour sur la... le... disons la chose d'une autre Moderne.

pict1763




















Et pendant ce temps, Dieu le clément et miséricordieux ramène au couvent un vieux Moderne qui était complètement à la ramasse.

pict1764




















Vieux Moderne qui tente de cacher sa honte en une vaine démonstration de grass-track.

pict1765




















Pendant ce temps-là, un autre Moderne doit réparer son pot qui a lâché du fait d'une surchauffe inédite.

pict1768




















Un qui travaille, six qui regardent...

pict1770


















pict1771


















pict1773


















pict1774


















L'aspirant Ancien explique à son parrain de clan comment il a pourri 5 Modernes dans un col. "Au-dessous de huit, ça compte pas", réplique le parrain du haut de son ancestrale sagesse.

pict1775




















Apéro-time Powaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!

pict1775b


















pict1776



























pict1776b


















pict1777


















pict1777b

























Du fait de leurs piètres prestations motocyclistes, certains Modernes ont été mis au coin en début de repas. Le temps pour eux de réfléchir aux notions de "belles trajectoires", "freinages tardifs" et "diminution de la bande de peur".

pict1777c


















pict1778


















pict1779


















pict1780


















pict1781


















pict1782


















pict1783


















pict1785


















pict1786






























On a beau être Ancien, il faut reconnaître que les Glorieux sont partis se coucher avec les poules, laissant le champ libre aux Modernes.
Heureusement que j'étais là pour sauver l'honneur.

pict1787


















Et vive le cognac au jack-da !!!!

Posté par Outkast à 19:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La Bataille des Ardennes (Apéro-time n°2)

Nouveau commentaire