22 mai 2007

La Pelle VII - La fin de la guerre des clans

Prolégomène

Si, jusqu'à présent, les récits du combat bisannuel des piliers du Repaire consistaient immanquablement à désigner qui, des Djeuns ou des Respectables, avaient mis une mémorable branlée aux autres, cette année a marqué une rupture qui restera dans les annales (Et tant pis pour les chantres de l'immobilisme qui, eux, l'ont dans le c**)

Oui, mes amis !, en ces heures sombres et sinistres où la sarkozite aiguë se vautre abominablement sur la France, en ces pitoyables instants qui ne présagent rien de bon pour les français libres en général, et pour la gente motarde en particulier, l'unité est de mise.
Et les piliers l'ont bien compris, eux qu'on a entendu gueuler jusque dans les tréfonds du Morvan :

"Aux bécanes citoyens !
Roulons ! Roulons !!
Qu'une gomme brûlée trace des sillons
écrivant sur le bitume : Sarko pauv' c** !!!
"

Sans attendre que le vol noir des corbeaux s'abatte sur nos plaines, nos montagnes, nos virolos, nos bouclars et nos apéros, les Piliers ont fait la paix des braves.


Acte 1 - Toujours plus de la même chose ?

De même que nos cons-citoyens ont choisi la rupture en élisant un ex-ministre du gouvernement sortant, les piliers ont attaqué la Pelle sur les mêmes bases que les années passées : blagues lourdingues, vannage à tous les étages, mauvaise foi mal assumée... le tout sur fond de bouffe grasse et de picole soutenue.

PICT5025PICT5026PICT5027

PICT5028PICT5033PICT5035

PICT5042PICT5045PICT5050

PICT5053PICT5058PICT5060

A première vue, rien de nouveau si ce n'est :

a) l'intégration d'un petit nouveau au physique disgracieux, Petit Homme des Bois, croisement improbable entre une staliniste repentante et un royaliste honteux.

PICT5046

PHB est surtout connu comme étant le seul mec capable de vous perdre avec un GPS... un vrai Panurge qui voudrait vous faire croire qu'une bande de terre de 10 cm de large peut prétendre au titre de "route".

PICT5122

b) un nouveau lieu : le lac des Settons, en plein parc naturel régional du Morvan. Lac surtout célèbre pour son camping dont les bungalows sont aussi sympa que le nom du lieu est débile : "Camping du Midi" !!! Pour un truc qui se trouve dans la Nièvre et, qui plus est, à l'Est du lac... Quand la terminologie touristique met l’emphase sur le rien, on sombre dans l'incongruité sémantique totalitaire et le n’importe quoi verbal.

PICT5098PICT5099PICT5100

Enfin, bref, on avait là tous les ingrédients pour une Pelle habituelle mais, franchement, si ce n'est le plaisir pour tous de retrouver les membres de son clan, on sentait bien que l'ambiance n'y était pas totalement... malgré les efforts consentis par chacun pour s'alcooliser consciencieusement.

PICT5069PICT5071PICT5072

PICT5074PICT5077PICT5078

PICT5079PICT5080PICT5081

PICT5082PICT5083PICT5084

PICT5085PICT5086PICT5087

PICT5088PICT5091PICT5092

PICT5093PICT5094PICT5095


Acte 2 - L'unité retrouvée

Déjà le samedi matin, il flottait dans l'air un je-ne-sais-quoi qui laissait présager une grande journée – de celles qui marquent et laissent leur trace dans l’histoire aussi sûrement qu’un burn sur le bitume. Pendant les préparatifs à la balade, Djeuns et Respectables fraternisaient timidement, tels des adolescents tentant le rapprochement préliminaire à leur première galoche.

PICT5101PICT5102PICT5103

PICT5104PICT5105PICT5106

Le midi, les clans sont se mélangés, formant deux tablées chamarrées où apôtres du pilotage classique et tenants de la kéké-titude revendiquée se retrouvaient côte-à-côte, coude-à-coude. C’était presque beau et touchant… et, en même temps, aussi malsonnant que le coït d’un trotsko bobo avec une nonne octogénaire.

PICT5108PICT5110PICT5111

PICT5113PICT5114

Un instant, on aurait pu croire que ce n'était là qu'une trêve. Trêve qui trouvait sa raison d'être dans le temps fort que tous s'apprêtaient à vivre : la découverte d'Elle...

PICT5179

Elle, la compagne de Mesrine, la sainte qui le supporte jour et nuit et l'aide à évacuer ses tensions pernicieuses de respectable caprinophile.
Car, aussi étrange que cela paraisse, il y a une madame Mesrine. Une femme admirable dont la beauté intérieure n'a d'égal que le physique resplendissant. Une femme qui, seule, sait comment transformer le loup en mouton et dont la seule évocation du nom suffit pour que Mesrine le pochetron se jette sur la première bouteille d’eau venue.

Mais, laissons là notre aparté sur Elle, madone qui va droit à la sanctification tant son union tient du sacerdoce, et revenons à nos clans. Ce que nous prenions pour un trêve était en fait une paix dont le traité fut scellé sur le bitume des routes bourguignonnes.

Acte 3 - Une arsouille entre (presque) amis

Selon la tradition pellienne, il est de bon ton que Djeuns et Respectables s'invectivent copieusement à l'approche des premiers virages. De tous temps, deux fois par an, c'est une sorte de choc de civilisation qui doit se jouer. Un drame qui obéit à des règles intangibles. Immuablement, après avoir soigneusement préparé leurs machines et fourbi leurs excuses les plus pourries, les combattant se chauffent mutuellement, les remarques assassines sur les trajectoires aléatoires des uns entrent en collisions avec les sarcasmes sur les accélérations anémiques des autres...
Or, cette fois, c'est à une fraternisation que nous avons assisté. Rompant avec les rites qui ont fait la grande légende de la Pelle, anciens et modernes ont échangé amabilités, affabilités, compliments et autres gentillesses. Et, sur la route retournant au lac des Settons, tous ont roulé fort, tous ont donné le meilleur d'eux-même mais... ensemble. Plus question de mettre une tôle aux autres ou d'enfumer le clan adverse : ils ont roulé comme des frères d'armes, pour l'honneur de leur grande famille à nouveau réunie.

PICT5125PICT5126PICT5128

PICT5129PICT5131PICT5132

PICT5133PICT5134PICT5137

PICT5138PICT5139PICT5141

PICT5142PICT5145PICT5147

PICT5148PICT5149PICT5150

PICT5152PICT5153PICT5154

PICT5155PICT5158PICT5159

PICT5161PICT5163PICT5164

PICT5165PICT5166PICT5167

PICT5168PICT5169


Acte 4 - Non plus deux clans, mais une seule famille

De retour au campement, mus par un grand élan d'amour pour son prochain, tous se sont pris dans leurs bras. Qui vantant les mérites de pilote de son ancien adversaire, qui mimant son incapacité à prendre autant d’angle que ceux qu’il a jadis honni, qui chantant les louanges esthétiques de ce qu'il appelait, hier encore, un étron.

PICT5174PICT5177

PICT5200PICT5201

Bref, la famille des pelliens s'est reconstituée dans une ambiance sirupeuse et "gnian-gnian" qui en aurait donné des boutons à un bisounours. Inutile de préciser qu'après tant de guimauve, il fallait un remontant, voire plusieurs, pour revenir dans la dimension motarde : celle des vrais de vrai, des tatoués, des poilus, des couillus et des bourrus.

PICT5180PICT5183PICT5184

PICT5186PICT5187PICT5188

PICT5192PICT5194PICT5194

PICT5196PICT5199

Aussi, les nouveaux liens ont été largement arrosés, copieusement imbibés, avant de donner lieu à une déambulation jusqu'au lieu du banquet. Errance d'exultation dont la seule fausse note fut, justement, des polyphonies improvisées ressemblant étrangement au son émis par un moteur de GSXR dont la soupape explose aux environs de la zone rouge. Insoutenable en dessous de deux grammes, vomitif à moins de trois, à peine tenable en plein coma éthylique.

PICT5203PICT5207PICT5208

PICT5210PICT5212PICT5213

PICT5215PICT5217PICT5218

PICT5221PICT5223PICT5225

PICT5226PICT5228PICT5229

Ce qui s'est passé ensuite restera le secret des Pelliens car ils est des choses que seuls les initiés peuvent comprendre.
Tout ce que nous pouvons dire, c'est que, enfin, au petit matin, le Lac des Settons a retrouvé sa tranquillité et les petits lapins leurs prairies. Tous témoins inconscients de la rupture paradigmatique qui venait de s'opérer dans l'histoire de la Pelle.

PICT5230PICT5232PICT5237

PICT5233PICT5234


Postlégomène

Nul ne saurait dire quel tour prendront les prochaines Pelles, ni si cette fraternité nouvelle doit perdurer ou bien si les luttes de clans reprendront de plus belle. Quoiqu'il en soit, les rares élus qui auront participé à ce week-end pourront dire, tels des post-babas bien abîmés par les acides se remémorant un concert du Grateful Dead : "J'y étais !!!!!"

Posté par Outkast à 16:59 - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur La Pelle VII - La fin de la guerre des clans

    Mesrine est une lopette

    Posté par cesco, 22 mai 2007 à 22:35 | | Répondre
  • belles photos, commentaires croustillants....bien, bien, bien petit!! (sans jeu de mots...)
    le lapinou regrette juste un peu d'avoir été "coupé"...va falloir qu'on recommence!!! )

    ciao ciao!

    Posté par grib'&lapinou, 23 mai 2007 à 00:16 | | Répondre
  • Ben mon Zinzin, tu t'es dépouillé

    Dommage que tu m'aies pris 3/10 de seconde trop tôt )))

    Posté par nicoxj900, 23 mai 2007 à 15:20 | | Répondre
  • maiheuuuuu sont très bien ces tofs!!
    en tout cas la mienne me ravie beaucoup )
    bien cadrée, bien nette...contente la guertine ))

    pi m'enfou mouha suis sur la bannière de zinzin na!!!

    Posté par gribouille, 23 mai 2007 à 23:46 | | Répondre
  • comment tu t'la pèèèèèèète )))

    Posté par cesco, 27 mai 2007 à 16:44 | | Répondre
  • heu....vi!!!;o)
    jaloux, na !!! )))

    Posté par gribouille, 29 mai 2007 à 23:42 | | Répondre
  • t'as pô l'droit de poster 2 fois, déjà que t'es sur la bannière

    Posté par cesco, 01 juin 2007 à 21:07 | | Répondre
Nouveau commentaire