06 juin 2007

Put***, 10 ans !!!!

Et ouais ! N'en déplaise aux mauvaises langues, aux grincheux de tous poils, aux defaitistes et autres boulets voulant tout et tout de suite sans jamais se bouger le cul... la FFMC 54 a dix ans !

Dix ans de présence pour le bien de tous !
Dix ans de lutte, soutenue par un contingent de fidèles adhérents !!
Dix ans de travail, de temps et d'énergie offerts par une poignée de militants !!!

Dix ans à jouer le grain de sable dans la grande machine maniaco-répressive.
Dix ans à gêner les techno-apôtres de l'asphalte aseptisée voulant nous éradiquer du paysage routier.
Dix ans à casser les pieds des politichiens politocards qui ne savent que chier dans nos bottes full gortex.

C'est bon comme ça ou il faut vous le chanter ?
La FFMC 54 a dix ans... et si tu me crois pas, tu vas voir ta gueule à la récré !!!

Y'a pas à tortiller du derche pour étroner droit : 10 ans ça se fête. Et se contenter d'un simple gueuleton entre aminches façon club de footeux vétérans, c'est pas exactement le style de la maison.
Alors on a donné dans le grandiose, le mémorable sans verser dans le chichiteux ni le solennel. C'était simple mais néanmoins remarquable.

Faut dire que, pour une telle occasion, il faut quelque chose qui en jette, qui a de la gueule.
Et des gueules, il y en a eu samedi dernier.
De la bonne petite gueule...

PICT5374PICT5378PICT5381

... jusqu'à la gueule plus bourrue qui sent le W40 et la graisse de chaine.

PICT5363PICT5368PICT5370

PICT5371PICT5372PICT5380

Et encore, je vous passe les portraits pris en fin de soirée quand, l'alcool et la fatigue aidant, des visages déjà peu reluisants au naturel se mutaient en faces hagardes.

PICT5420PICT5406

Mais revenons à nos moutons... en l'occurence, un sanglier, victime expiatoire de la voracité motarde.
Au programme de la fête des 10 ans, un rallye, une remise des prix, une assemblée générale, et une bonne bouffe.


Le rallye.

Le principe est simple : les participants doivent suivre un road-book qui les conduit en différents endroits où leur sont posées des questions. Mieux ils répondent, plus ils ont de points.
Oui, je sais, c'est basique comme règle... mais c'est rien à côté du très faible niveau des questions (à croire qu'il fallait appeler un numéro surtaxé pour répondre). Ce qui n'a pas empêché certains concurrents, paniqués à l'idée de passer pour des branquignoles, de s'adonner à des révisions intenses.

PICT5304

Comme on voulait que chaque participant se souvienne de ce jour-là, tous ont dû rouler à une allure "sarko-approuved". Si ça c'est pas colossal : obliger une vingtaine de motards à se traîner comme des lopettes ! Sûr qu'il garderont en mémoire le seul jour de leur vie où ils se sont fait chier comme des rats morts au guidon de leur bécane.

PICT5250PICT5253PICT5255

PICT5260PICT5261PICT5262

PICT5265PICT5266PICT5273

PICT5275PICT5277PICT5278

PICT5283PICT5285PICT5295

Perso, tout ce que je retiens du rallye, c'est :
1) Des regards où se mêlaient incompréhension, peur et désespoir au moment de répondre aux questions.

PICT5251PICT5256PICT5267

PICT5268PICT5274PICT5281

PICT5298PICT5299

2) Des regards et des visages captivants

PICT5269PICT5270PICT5290

PICT5291PICT5293

3) La seule possibilité de la journée de prendre des photos de motards sur leurs machines.

PICT5286

Seule possibilité, oui. Car pour le restant, ça va être : assis sur la chaise, debout à côté de la moto ou allongé sous la table. Mais plus aucune occasion de voir des motards en selle... sauf, bien sûr, les deux crétins habituels en train de faire les cons :

PICT5390

Au fait, vous savez qui a gagné le rallye ? On va pas donner de noms, c'est pas notre genre de débiner... mais on va quand même balancer les photos.

PICT5307PICT5314


La remise de prix.

Dix ans, ça laisse le temps de croiser un paquet de cons qui raisonnent avec des clichés ou bien de ces charmants représentants de l'Etat, guère plus malins, qui ne saurait dévier de la ligne ministérielle pour cause de code préfectoral généreusement enfoncé dans le fondement.
Mais, dix ans, ça laisse aussi le temps d'apprécier des décideurs, hommes et femmes ouverts représentant des institutions avec lesquelles il fait bon travailler et collaborer... au service de la cause motarde.

Alors, pour remercier ces derniers, deux Motards d'Or ont été remis. Le premier à été reçu par René Mangin, représentant le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle qui a lancé un plan de doublement des glissières de sécurité. Le second prix est allé à Louis Kohler, ancien Mr Moto qui a donné à cette fonction ses lettres de noblesse au niveau départemental (et qui nous a lâchement abandonné pour aller faire le kéké dans le Sud sur sa BMW).

PICT5312PICT5316PICT5318

PICT5320PICT5323PICT5327

PICT5328PICT5330PICT5331

PICT5334PICT5336


L'assemblée générale.

Là, promis, je fais bref.
Comme toute AG, il y a des gens qui causent et d'autres qui écoutent.
Le coordonnateur fait son numéro, le trésorier fait son bilan, et le public fait sa sieste en attendant l'apéro.

PICT5343PICT5344PICT5346

PICT5349PICT5351PICT5352

PICT5353PICT5354PICT5356

PICT5360PICT5361


La bonne bouffe.

Ce fut phénoménale, délicieux, convivial. en un mot : PARFAIT !!!
OK, avant de passer à table, il nous a fallu attendre un peu. Mais deux heures, c'est presque rien... surtout quand on a un verre de paf dans les pognes pour faire patienter. Pis ça laisse le temps de discuter entre amis.

PICT5337PICT5338PICT5342

PICT5365PICT5366PICT5375

PICT5377PICT5382

Avant de passer à table, nous devons rendre hommage aux deux "chefs" du jours. Il est vrai qu'ils ne donnent pas dans la mignardise élaborée ni dans le consommé de caviar aux petits légumes de printemps. Leur truc, c'est plutôt le copieux et le bourratif. Le tout à grand coup de barbaque rôtie. A tel point que certaines dames les appellent : les maîtres braiseurs.
Présentons donc les deux psychopathes de service : Guy, l'équarisseur des bois, l'empaleur fou de petit poulets dodus...

PICT5340

... et Jean-Mi, le dépeceur lorrain, le saigneur des sangliers.

PICT5418


N'oublions pas leur nouvelle recrue, un petit esclave meusien qui, dit-on, est promis à un grand avenir dans les soutes de la FFMC 54 : Benoît le "broutard".

PICT5425

Les présentations étant faites, il était temps de se baffrer, de se goinfrer et de s'en faire baigner les dents du fond.

PICT5393PICT5407PICT5408

PICT5409PICT5411PICT5412

PICT5413PICT5414PICT5416

PICT5421PICT5422PICT5423

PICT5424PICT5426PICT5430

Rien à dire d'autre. Ce fut festif et pantagruélique. Le panard quoi. La meilleure façon de fêter ses dix ans.


Et pour les dix prochaines années ?

Déjà, on est bien décidé à continuer à emmerder tout ceux qui pensent qu'un monde sans moto est plus beau. F*** Off ! On y est, on y reste. Toujours plus nombreux !

PICT5428

Ensuite, on sera toujours plus solidaires, épaule contre épaule, main dans la main, car notre survie passe par l'union. Dans une société individualiste, le repli sur soi est un luxe que les minorités ne peuvent pas se payer.

PICT5431


La FFMC 54 a dix ans. Elle resigne pour dix autres années.
N'en déplaise aux mauvaises langues, aux grincheux de tous poils, aux defaitistes et autres boulets voulant tout et tout de suite sans jamais se bouger le cul... on sera toujours là pour leur donner mauvaise conscience de ne pas rejoindre le combat.

United we stand ! Divided we fall !!

Posté par Outkast à 16:39 - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Put***, 10 ans !!!!

    pas mieux

    enfin du zinzin saignant comme on l'aime, pas du mou de veau. ça te change de motomag, hein ?

    Posté par cesco, 06 juin 2007 à 17:18 | | Répondre
  • bien mais....

    Exellent ce reportage ! je me demande ou vivent tous ces drôles de gens !

    Et c'est ce surnom ? "le broutard " ? ne me dis pas que c'est à cause de mon amour pour l'herbe épaisse meusienne ?

    Posté par benoit, 06 juin 2007 à 17:31 | | Répondre
  • cool

    comme d'hab' et mieux que la derniere fois

    du bon, du vrai zinzin comme on l'aime bien : un vosgien quoi!!!!!!

    Posté par maitre-coach, 06 juin 2007 à 17:56 | | Répondre
  • le broutard poste en double pour être sûr de se faire comprendre

    Posté par cesco, 06 juin 2007 à 18:03 | | Répondre
  • Prévenue trop tard pour y participer... ce petit reportage fait regretter !
    Promis, aux 20 ans j'y serai !

    Posté par Dominique, 06 juin 2007 à 18:16 | | Répondre
  • sympatoche

    desolé de ne pas avoit pu participé a l'AG mais bon je suis quand meme venu mangé et je ne regrette pas dommage pour la fatigue mais bonne ambiance et belle photos enfin presque
    je sens pas le W 40 enfin je crois pas
    merci a bientot Mi-1

    Posté par dakarman, 07 juin 2007 à 19:13 | | Répondre
Nouveau commentaire