24 mai 2008

Chroniques Vosgiennes 5 : l'apéro-bestiaux

PICT8615

On pourra dire ce que l'on veut pour décrier les pelliens :
Lopettes !?
Pour certains, c'est certain...
Alcooliques !?
Oui, certes oui mais jamais avant de rouler...
Gougnafiers !?
Cela arrive, lorsque les circonstances l'exigent...
Forts en bouche ?
Je ne pourrais dire, il faudra demander à ces dames.
[Note du rédacteur : OK, pour cette dernière remarque, j'ai presque honte !]

Mais indépendamment de ces petites faiblesses, force est de constater que le pellien est un humaniste à la fibre ethnographique, toujours intéressé par les us et coutumes des pays qu'il traverse. A fortiori lorsque lesdites coutumes intègrent des boissons titrant plus de 20 degrés. Et dans les Vosges, ma foi, ce genre de coutumes ne manque pas.

Car le vosgien est un être bourru et rustique qui aime les plaisirs simples de la vie campagnarde.
Ainsi, en hiver, lorsque les nuits durent quinze heures, on aime à se réunir à la veillée autour d'un bon feu et de vieilles histoires, le tout arrosé de Mirabelle, goutte locale aux parfums intenses lorsqu'elle a eu la chance de pouvoir vieillir 10 ans (ce qui, je vous l'accorde, est rarement le cas).
Et en été, c'est au grand air qu'on se retrouve pour boire de la Mirabelle (allongée d'une lichette d'eau pour les enfants) tout en montrant aux voisins ce qui fait la fierté de son cheptel : le cuisseau robuste, la croupe ample et les poils délicieusement frisés de sa vosgienne (qui, rappelons-le, est une vache)
Cela s'appelle un "Apéro-bestiaux" mélange tout en subtilité du bourrage de gueule (apéro) et du comice agricole (bestiaux).

Imaginez bien que, sitôt instruits de cette coutume, les pelliens se sont mis en tête de l'expérimenter en remplaçant comme il se doit les bêtes par des motos.

Le temps des préparatifs, l'attente fut insupportable.

PICT8233PICT8228PICT8229

PICT8234

Mais l'ambiance s'est soudainement réchauffée lorsque les premières bouteilles firent leur apparition... pour celles qui eurent la chance de sortir entière de la cuisine.

PICT8257

PICT8236

PICT8237PICT8238

PICT8239PICT8240PICT8241

PICT8254PICT8255PICT8433

PICT8580PICT8596

La préchauffe étant achevée, il fut décidé qu'il était temps, enfin, d'aller s'extasier devant le troupeau des motos.

PICT8569

Et là, crénom de dieu !, on se serait vraiment cru au comice agricole : les uns vantant les mérites de leur bécane pendant que les autres, suspicieux, y cherchent un défaut pour mieux chanter les louanges de leur possession.

PICT8247PICT8249PICT8256

PICT8434PICT8570PICT8571

PICT8576PICT8579PICT8585

PICT8586PICT8573PICT8594

PICT8590

PICT8575PICT8597

Bien sûr, en de telles circonstances, il est toujours des margoulins pour chercher à abuser leurs semblables.
Ce fut le cas avec ce vieux maquignon blésois qui tenta d'abuser un jeune franc-comtois en faisant passer un FJR et un Bandit pour des routières hors normes...

PICT8577

... ou comme cet adonis qui utilisait un langage plein de sous-entendus motosexuels pour séduire une belle belgicane, visiblement dubitative quant à ses charmes.

PICT8588

Heureusement, ces agissements furent exceptionnels et, pour le reste ce ne fut que du bonheur.
Bonheur de trouver enfin l'accessoire qui manquait à son bonheur de motard tel la Triumph porte-canette ou, joie du parisien !, le pneu pré-carré taillé pour la conduite sur le périph'...

PICT8604PICT8599PICT8600

... bonheur de pouvoir essayer la moto des copains alors qu'on est trop bourré pour prendre la sienne...

PICT8244PICT8245

... bonheur de rêver sur la machine d'un propriétaire exceptionnel...

PICT8568PICT8611PICT8612

... bonheur qui a frôlé le délire divin pour le premier des pelliens.

PICT8583


Et finalement, conformément à la tradition vosgienne, les pelliens firent cercle autour des cadavres de bouteilles essorées...

PICT8438

... magnifique moment de communion grégaire...

PICT8439

... à quelques mètres seulement du troupeau des motos.

PICT8441

La suite au prochain épisode...

Posté par Outkast à 08:27 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Chroniques Vosgiennes 5 : l'apéro-bestiaux

    la foire aux motobestiaux....

    MDR!!! excellentissime..... ))

    il reste la chasse au dahut, la soyotte, l'gandoyau et les kneffes, etc...

    Posté par Gribouille, 24 mai 2008 à 09:06 | | Répondre
  • Compagnons maquignons....

    ....TOUJOURS !!!

    ;o)


    Vivement lundi.

    Posté par 1/4, 24 mai 2008 à 09:51 | | Répondre
  • Halte à la censure stalinienne

    Pourquoi ne pas publier toutes les photos des nombreux admirateurs se bousculant pour enfourcher la belle teutonne?

    Posté par Bronco, 24 mai 2008 à 10:01 | | Répondre
  • les vaches sont robustes ! mon veau aussi, de l'arrière ! mdr !
    extra !

    Posté par olichap, 24 mai 2008 à 10:14 | | Répondre
  • comice agricole, c'est peu dire...
    Je remarque que le ZZR est fait pour les kéks de l'été, en t-shirt et tongs. On les remarque de loin les pailottes.

    Posté par lilius, 27 mai 2008 à 17:24 | | Répondre
Nouveau commentaire