18 mai 2008

Chroniques Vosgiennes 2 : pleurez manants !

A peine le premier épisode des chroniques posté, les messages affluent déjà de la part des pelliens.
Qui me demandant de chanter des louanges de toutes pièces inventées.
Qui me suppliant de ne pas révéler qu'il a inondé les routes d'un liquide plus rénal que lacrymal.
Qui me proposant un pont d'or pour trafiquer mes photos et ainsi donner l'illusion que, ne serait-ce qu'un instant, il a su pencher.

Puisque certains semblent oublier que ma probité n'a d'égal que ma sincérité, je tiens à mettre fin tout de suite à ces pressions. Disons-le nettement : les héros de cette Pelle furent trois joyeux lurons, montagnards de l'est dont la taille mesurée est inversement proportionnelle au talent gigantesque :

PICT8483


De ces trois mètres maîtres, il en est un qui atomisa les chronos matinaux mais qui, l'après-midi, la jouait plutôt poireaux. Le second est une véritable trouvaille : glouton accro à la Nutella, il se contraint à rouler sur une machine en rodage pour que les autres ne sombrent ni dans le désespoir ni dans une folle rage.
Quand aux troisième, que dire ?... Il est bon, il est beau, il a de la grandeur d'âme.  Et à le voir en action, même les plus blasés se pâment.

PICT8402


PICT8357PICT8398PICT8332

PICT8380PICT8424PICT8387

Ceci étant écrit, je serais reconnaissant aux pelliens de ne plus tendre d'embuscades sur mon long chemin vers le Vrai. Cessez donc de faire peser sur ma personne des pressions insensées : que vous le vouliez ou non la vérité va éclater. Ne perdez donc pas votre énergie, vous en aurez besoin pour pleurer !!

Et puisque nous en sommes au chapitre des pressions, permettez-moi aussi de m'insurger contre les basses manipulations qui fleurissent ici ou là sur le web. Certains petits malins diffusant des photos qu'ils veulent faire passer pour du pur Zinzin. Les fous ! Comment imaginer tromper les chers lecteurs quand on a un sens du cadrage aussi piètre que son pilotage.
D'ailleurs, j'ai les photos de ces manipulateurs...

PICT8278PICT8437



PICT8480

... et il ne faudrait pas qu'ils me poussent à sortir certains clichés de mes archives secrètes.
A bon entendeur...

La suite au prochain épisode...

Posté par Outkast à 09:10 - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Chroniques Vosgiennes 2 : pleurez manants !

    classe

    oui, quelle classe, quelle maitrise, quelle persévérance à éviter d'angler, du grand art

    Posté par Cesco, 18 mai 2008 à 15:52 | | Répondre
  • Manipulateurs

    les archives secrètes ? Diantre ; il doit y avoir de la resource là dedans !

    Posté par olichap, 18 mai 2008 à 16:28 | | Répondre
  • pauvre zinzin, ta raison s'egare

    Posté par Bulle, 18 mai 2008 à 19:26 | | Répondre
  • ha ben je t'avais ramené des couches....mais on dirait que tu ne te fais plus dessus....;o)

    Posté par Gribouille, 18 mai 2008 à 20:38 | | Répondre
  • evidemment

    comme d'habitude : rien que la verité!!!

    combien je te dois deja pour tout ce qui va suivre????????

    Posté par maitre coach, 19 mai 2008 à 00:33 | | Répondre
  • Gagne ton poids en patates

    Photo 1: Lequel est monté sur un escabeau?
    Photos 2 à 8: Même question

    Posté par Bronco, 20 mai 2008 à 00:11 | | Répondre
  • Même mon petit neveu angle plus sur son vélo à roulettes !

    Posté par lilius, 27 mai 2008 à 16:55 | | Répondre
  • La géométrie pour maître

    Ce respect de l'angle droit laisse pantois !
    J'ignorais que certaines motos étaient livrées avec une équerre en option.

    Posté par Chat Noir, 30 mai 2008 à 20:33 | | Répondre
Nouveau commentaire